Page précédente
Mots-clés : pigmentation constitutive, sensibilité aux ultraviolets, mélanines, peaux reconstruites pigmentées, Individual Typology Angle (ITA)
Deux types de mélanine : l’eumélanine (à gauche en marron) photoprotectrice et la phéomélanine (à droite en jaune-orange) phototoxique.

Le degré de pigmentation constitutive de la peau est en grande partie responsable de la sensibilité individuelle à l’exposition UV. Sa pertinence physiologique a été évaluée dans différentes zones géographiques.

Pour mieux comprendre la corrélation entre la couleur de la peau et la sensibilité aux UV, la connaissance fine des mélanines et en particulier la proportion entre l’eumélanine photo-protectrice et la phéomélanine photo-toxique est essentielle. La quantification des mélanines dans un grand nombre d’échantillons avec une large distribution d’intensités de pigmentation montre une bonne corrélation entre l’ITA (Individual Typology Angle - angle typologique individuel) et la mélanine totale et également entre l’ITA et l’eumélanine, confirmant le faible contenu en eumélanine photo-protectrice des peaux plus claires et pouvant expliquer leur plus grande sensibilité aux UV. En parallèle, des peaux reconstruites de différents phénotypes ont été élaborées afin de modéliser ces phénotypes in vitro. Ces outils de laboratoire permettront d’étudier plus finement leur réponse aux UV.

Vidéo de la conférence (durée 38:18)
Retrouvez ici toutes les vidéos de ce colloque. Possibilité de les télécharger.

Auteur(s) : Sandra Del Bino
Source : Colloque Chimie, dermo-cosmétique et beauté, 17 février 2016, Fondation de la Maison de la Chimie
Niveau de lecture : pour tous
Nature de la ressource : article