Page précédente
Mots-clés : vieillissement cutané, photo-vieillissement, peptides, anti-radicalaires, nano-formulations
Méthodes utilisées pour la caractérisation des types de rosacée et l’identification de cibles thérapeutiques.

Au vieillissement génétiquement programmé s’ajoute le vieillissement extrinsèque et notamment l’influence de facteurs comme le stress, les agressions climatiques, la pollution atmosphérique ou alimentaire qui sont responsables de la perturbation des mécanismes de défense, de la cicatrisation, des altérations des perceptions sensorielles ou de la thermorégulation cutanée.

Les progrès des nanotechnologies, des biotechnologies, de la génomique et de la biologie cellulaire permettent de mettre au point des actifs qui optimisent l’activité « anti-âge » des produits pour prévenir le vieillissement en hydratant la peau, par des formulations riches en humectant (polymères comme l’acide hyaluronique ou actifs ciblant l’expression des aqua porines). L’exposition au soleil, le stress, une mauvaise alimentation ou l’action des polluants atmosphériques produisent des radicaux libres en excès qui sont notamment responsables d’un vieillissement accéléré. L’industrie des actifs cosmétiques sait produire des « piégeurs de radicaux libres », qu’ils soient antioxydants ou anti-glycants. Les filtres solaires constituent une stratégie essentielle contre le photo-vieillissement. D’autres molécules sont testées pour protéger des ultraviolets.

Des peptides peuvent agir sur l’expression des gènes codant pour la synthèse de pro-collagène, et transmettre des signaux à d’autres cellules pour la synthèse de protéines essentielles à la peau, transporter des oligoéléments, nécessaires à la bonne marche de nos cellules, réduire l’inflammation cellulaire ou même agir au niveau de la connexion entre les cellules nerveuses de la peau afin d’obtenir un relâchement et donc des rides moins visibles. D’autres associations d’actifs sont issues de la recherche concernant la maladie génétique progéria, avec pour objectif de prévenir la formation d’une protéine toxique, la progérine.

Le choix de la formulation des actifs est fondamental. En effet, la stabilité et l’activité biologique d’un actif sont conditionnées par le type de système choisi et la composition du produit fini.

Vidéo de la conférence (durée 29:47)
Retrouvez ici toutes les vidéos de ce colloque. Possibilité de les télécharger.

Auteur(s) : Philippe Piccerelle
Source : Colloque Chimie, dermo-cosmétique et beauté, 17 février 2016, Fondation de la Maison de la Chimie
Niveau de lecture : pour tous
Nature de la ressource : article