Page précédente
Mots-clés : chronobiologie, rétine, lumière bleue, synchronisation

L’alternance du jour et de la nuit est un facteur environnemental majeur qui a influencé en profondeur l’évolution de la vie sur la Terre. Ainsi les organismes vivants ont développé des systèmes de mesure du temps, les horloges circadiennes (circa = proche ; diem = jour) leur permettant d’anticiper et de s’adapter aux changements environnementaux journaliers. Grâce à ces horloges, les fonctions physiologiques (par exemple : métabolisme, division cellulaire) et comportementales (par exemple : alternance veille/sommeil, prise alimentaire) sont réparties de manière optimale le long du cycle lumière/obscurité, ce qui favorise la survie.

Cet article présente les modifications biochimiques qui ont lieux aux différentes étapes de ces processus d’adaptation du vivant au cycle lumière/obscurité. Il abordera la question de leurs dérèglements, des problèmes de santé associes, ainsi que les principes de la luminothérapie.

Vidéo de la conférence (durée 40:41)
Retrouvez ici toutes les vidéos de ce colloque. Possibilité de les télécharger.

Auteur(s) : Marie-Paule Felder-Schmittbuhl, équipe « Lumière, Vision et Cerveau », Institut des Neurosciences Cellulaires et Intégratives, CNRS - Université de Strasbourg
Source : Colloque Chimie et lumière, 26 février 2020, Fondation de la Maison de la chimie
Niveau de lecture : pour tous
Nature de la ressource : article + conférence