Page précédente
Mots-clés : commutation moléculaire, luminescence, deeptech

La société OliKrom créée en octobre 2014 est l’exemple d’une deeptech, initiée à partir de recherche fondamentale (Institut de Chimie de la Matière Condensée de Bordeaux, CNRS/Univ. Bordeaux) dans le domaine de la commutation moléculaire. L’un des enjeux est de concevoir et fabriquer des édifices moléculaires susceptibles de commuter sous l’influence d’un apport d’énergie, de l’échelle du laboratoire à la production industrielle. À cet égard, l’article présente différents exemples.

L’un d’entre eux est le cas des matériaux à transition de spin du fer(II) susceptibles de changer d'état de spin réversiblement, sans aucune fatigabilité, sous l'action de la température, d'une irradiation lumineuse, d’un champ magnétique, d’une pression… Un autre est le développement de la peinture routière LuminoKrom® luminescente (www.luminokrom.com) utilisée aujourd’hui pour renforcer la sécurité des zones accidentogènes et accroitre la visibilité des zones insuffisamment éclairées.

Vidéo de la conférence (durée 25:07)
Retrouvez ici toutes les vidéos de ce colloque. Possibilité de les télécharger.

Auteur(s) : Jean-François Létard, Président et Fondateur OliKrom, Pessac
Source : Colloque Chimie et lumière, 26 février 2020, Fondation de la Maison de la chimie
Niveau de lecture : pour tous
Nature de la ressource : article + conférence