Mediachimie | La chimie peut-elle libérer le chat Civette de son emprisonnement ?

Date de publication : Mardi 15 Novembre 2016
Rubrique(s) : Question du mois
Kopi luwak mangeant des cerises de caféier

Savez-vous que le café le plus cher au monde est produit grâce aux excréments d’un animal, la civette asiatique luwak (Paradoxurus hermaphroditus) ? Environ 36€ les deux tasses de café dans l’Etat de Massachusetts ! Le kilogramme sur le marché peut atteindre plusieurs milliers d’euros !

Quelles relations entre un certain café et la civette ?

Le café « Kopi Luwak » au goût si particulier est extrait des excréments de la civette. Ces animaux (petites créatures inoffensives entre la belette et le chat) mangent les fruits du caféier mais sont incapables d’en digérer les graines ; ces dernières sont alors excrétées après avoir macéré dans l’intestin de la civette.

Les sucs gastriques avec leurs enzymes et leur acidité ont débarrassé la graine de son amertume.

Une fois la graine de café épurée grâce aux sucs gastriques, il s’agit là de la première phase de la chimie, la graine va continuer les quelques mètres de chemin qui lui reste (7 mètres chez l’homme…) avant qu’elle soit restituée sur terre, prête à être ramassée, enrichie d’arômes apparentés au caramel qui vaudront à ce café le titre de boisson la plus chère au monde.

Civette, parfum et tabacs

Les civettes sont également recherchées pour leur musc, sécrété par les glandes anales, d’où l’ancien nom de « chat musqué ».

Chez la civette, la molécule chimique odorante est la civettone. Son parfum de musc ressort d’une façon intense, ce qui rejoint le profond de l’Homme dans sa culture et émotions. La civettone est aussi présente comme fixateur dans certains parfums pour homme. Elle est également utilisée dans la fabrication des cigares. C’est ainsi que de nombreux café-tabacs portent le nom de « La Civette » !

Envisager la synthèse chimique de la civettone

La synthèse de la civettone est possible à partir d’un précurseur contenu dans l’huile de palme et est déjà réalisée. Alors les chimistes pourraient-ils envisager de produire en quantité de la civettone et d’identifier les transformations subies par la graine de café pendant la digestion de la civette luwak ?

La contrepartie ne serait pas seulement la création de valeur et d’emplois mais aussi la libération de la Civette emprisonnée dans des enclos car il s’agit là de la « poule aux œufs d’or » pour les populations locales en Indonésie ou aux Philippines…

Civettone

Civettone.